Presse

Beaulieu-sur-Layon. À l’école Saint-Louis, on apprend la langue des signes

Ouest-France

Publié le 26/02/2024

Parmi les thèmes abordés par l’équipe pédagogique de l’école Saint-Louis, l’activité relative à l’apprentissage de la langue des signes est un moment fort partagé par les élèves de grande section maternelle et cours préparatoire. 

Depuis le début de l’année, les enfants sont initiés par leur enseignante. Elle propose de signer la date de chaque jour et d’aborder des comptines et chants sous cette forme.

Afin de leur permettre d’aller plus loin dans l’initiation, l’idée de faire intervenir une personne sourde a germé au sein des enseignants. Avant le début des vacances d’hiver, M. Plessis a été invité afin de faire pratiquer les enfants à la langue des signes française (LSF).

L’occasion, pour les enfants, d’aborder l’apprentissage d’un vocabulaire plus riche à travers les jours de la semaine, la météo, et de suivre la narration d’un album de jeunesse.

Les élèves de l’école Saint-Louis en plein apprentissage de la langue des signes française. | OUEST-FRANCE 

Beaulieu-sur-Layon. Les écoliers découvrent la langue des signes

Le Courrier de l'Ouest

Publié le 23/02/2024

Sébastien Plessis, intervenant sourd, signe un album jeunesse pour les élèves. | CO 

Depuis le début de l’année, Emmanuelle Meunier, enseignante des GS-CP de l’école Saint-Louis de Beaulieu-sur-Layon, initie ses élèves à la Langue des signes française en signant la date, les comptines et chant appris. L’idée de faire venir un intervenant a donc germé. 

J’arrive de l’école Saint-Paul-les-Genêts à Angers qui a un partenariat avec le Centre Charlotte-Blouin. J’accueillais dans ma classe des enfants sourds, accompagnés d’interfaces ou d’éducateurs spécialisés. J’ai pris des cours de Langue des signes française (LSF) afin de pouvoir communiquer avec mes élèves et collègues sourds. En arrivant à Beaulieu-sur-Layon, j’ai souhaité initier mes élèves à cette langue. J’ai donc contacté un de mes anciens collègues sourds pour venir à l’école , explique Emmanuelle Meunier.

Sébastien Plessis, intervenant sourd, est venu en classe faire un atelier en LSF et confronter les élèves à la surdité. Il a proposé une activité autour des jours de la semaine, de la météo, en apportant aux enfants le vocabulaire. Pour terminer, Sébastien Plessis a raconté, en signant, un album de jeunesse que les élèves ont repris à la fin de l’histoire.  Ce fut une belle découverte de la surdité où les élèves se sont montrés intéressés pour en apprendre davantage , confie l’enseignante.

Beaulieu-sur-Layon. La boule de fort, une découverte pour les élèves

Ouest-France

Publié le 07/02/2024

Les élèves de l’école Saint-Louis de Beaulieu se sont essayés à la boule de fort. | OUEST-FRANCE 

Dans le cadre du thème de l’année Sois sport, écoute ton corps, les élèves de l’école Saint-Louis, de Beaulieu-sur-Layon, ont pu découvrir la pratique de la boule de fort. Une nouvelle activité dont les CM et les CE ont fait l’expérience grâce aux bénévoles du cercle Saint-Joseph qui se sont rendus disponibles pour les accueillir et leur expliquer les principes du jeu. 

Depuis la composition des boules (plastique ou bois), jusqu’à la construction du terrain pour y jouer, en passant par l’explication de la position du fort sur la boule et la manière de la lancer, tout a été développé pour répondre à la curiosité des enfants.

Les essais ont permis aux élèves de voir que ce jeu n’est pas si facile et que la boule ne va pas forcément où on veut, comme certains l’ont exprimé.

Pourtant à leur portée puisque le cercle Saint-Joseph se situe juste à côté de leur école, ce jeu en a étonné plus d’un et cette découverte a été une réussite comme l’ont expliqué les enseignants.

Beaulieu-sur-Layon. Cinq nouveaux élèves à l’école Saint-Louis

Ouest-France

Publié le 25/01/2024

Vendredi 19, les membres de l’équipe enseignante de l’école Saint-Louis ont tenu à organiser un petit moment, autour d’une galette, pour accueillir les cinq élèves et leur famille arrivés, début janvier, dans le groupe scolaire. En décembre, ils étaient venus découvrir leur future classe lors d’une matinée découverte. | OUEST-FRANCE 

Beaulieu-sur-Layon. Les jeunes sensibilisés au tennis de table

Le Courrier de l'Ouest

Publié le 28/12/2023

Cela fait maintenant plusieurs années que l’école Saint-Louis participe à une initiation au tennis de table en partenariat avec le comité départemental. Six séances permettent aux écoliers de découvrir ce sport sous forme de jeux, adaptés selon les âges, des PS aux CM2. Benjamin Guibert, éducateur sportif du comité a mené trois séances, entrecoupées de trois autres, assurées par les enseignants, dans la salle de motricité de l’école.  Nous intervenons dans une dizaine d’écoles du département. Nous prêtons le matériel, et pour les séances intermédiaires, nous donnons des idées aux enseignants , explique Benjamin Guibert. Cette activité est également rendue possible grâce à la participation du club de tennis de table, le TTRB, qui prête les tables, et s’occupe de la logistique pour les séances. Vendredi 22 décembre a eu lieu la dernière rencontre de ce cycle. Le jeu  Un, deux, trois, ping-pong , sur le modèle,  Un, deux, trois, soleil ​, a beaucoup amusé les plus petits (PS et MS), avec Séverine Caillaud, ATSEM, tandis que Virginie Chaillou, enseignante, organisait une autre activité. Toujours fidèle au thème de l’année  Sois sport, écoute ton corps . , promettent les enseignantes. 

Jouer à « Un, deux, trois, ping-pong » pour apprendre à garder la balle en équilibre. | CO 

Beaulieu-sur-Layon. Les écoliers de Saint-Louis sont allés à la rencontre des aînés

Le Courrier de l'Ouest

Publié le 19/12/2023 à 05h24

Des chants de Noël ont été entonnés pour les aînés. | CO 

Lors d’un temps de l’Avent organisé à l’école Saint-Louis de Beaulieu-sur-Layon, des élèves ont proposé de partager un moment avec les aînés de la commune. 

Les enfants ont créé des cartes d’invitation qui ont été déposées dans les boîtes aux lettres de la résidence Madeleine-Cherbonnier et données à des personnes du club Bon Accueil. Pour ce rendez-vous du vendredi 15, onze aînés et tous les élèves de l’école se sont retrouvés dans la salle de la cantine en milieu d’après-midi. Une fois les présentations faites, les enfants ont entonné des chants de Noël.

 Un goûter a été partagé pour clore cette rencontre. Les enfants sont rentrés à l’école, heureux que ces personnes se soient déplacées pour les écouter, raconte Emmanuelle Meunier, une des enseignantes présentes.

Beaulieu-sur-Layon. Un riche bilan du conseil municipal des jeunes

Ouest-France

Publié le 08/12/2023 

Après deux ans de mandat d’élus au conseil municipal des jeunes (CMJ), la petite équipe est venue présenter son bilan au dernier conseil municipal de Beaulieu-sur-Layon, lundi. 

Une équipe de jeunes citoyens qui est passée de dix membres, au départ, à cinq jeunes constituant un noyau dur, et animée par Vincent Cousseau, du centre socioculturel des coteaux du Layon à Bellevigne.

L’occasion pour eux de rappeler, un peu impressionnés devant les membres du conseil municipal, qu’ils se retrouvent un samedi par mois et qu’ils ont pris leur rôle au sérieux.

Leur témoignage l’atteste, ils sont fiers d’eux. Avec cette expérience, ils ont appris à débattre sur des sujets importants et pas faciles et se sont consacrés à l’amélioration de la vie de la commune, notamment au niveau de son environnement.

À leur actif, une action sur les déchets qu’ils ont ramassés, avec comme suivi, la confection d’un panneau pour inciter tout le monde à faire attention. Du côté des projets, les idées sont sur la table : comme par exemple, la mise en place d’une rencontre avec les aînés de Beaulieu, ou encore, un panneau indicateur pour la bibliothèque et d’autres logos et affiches.

Les jeunes élus ont affirmé vouloir poursuivre leur engagement, même si se lever tôt le samedi reste une petite contrainte pour eux.

Les jeunes du conseil municipal des jeunes, encadrés par Laure Bertand, adjointe éducation enfance et jeunesse et Vincent Cousseau, animateur sociale. | OUEST-FRANCE 

Bravo à Louise, Léa, Pierre-Louis et Nina pour leur engagement !

Beaulieu-sur-Layon. Un menu de cantine fait par des élèves de CE1/CE2

Ouest-France

Publié le 08/12/2023 

Le projet pédagogique, en lien avec le thème de l’année intitulé Sois sport, écoute ton corps, a suscité des idées de la part de l’équipe d’enseignants de l’école Saint-Louis de Beaulieu-sur-Layon. 

Dégustation à la cantine scolaire municipale, d’un repas issu d’un travail scolaire avec les écoliers de Saint-Louis sur l’alimentation. | OUEST-FRANCE 

Notamment pour la classe d’élèves de CE1-CE2. Les enfants ont planché sur le thème de l’alimentation en s’appuyant sur le constat que pour être bien dans son corps et faire du sport, il est important de bien manger.

À partir de cette réflexion, un projet d’élaboration d’un menu équilibré a fait surface, avec une première étape pour définir son contenu.

Une fois le menu approuvé par la responsable de la cantine municipale, les enfants ont franchi les portes de sa cuisine pour y faire une petite visite commentée avant de travailler sur la rédaction originale du menu qu’ils ont présenté sur le modèle d’une vraie carte de restaurant, et avec le brin de fantaisie propre aux enfants.

Des gardes jambon protégeant le roi fromage en entrée, une armée de haricots verts encerclant le poulet et sa robe curry pour le plat et une reine orange en guise de dessert.

Vendredi dernier, l’ensemble des enfants des deux écoles de la commune, ainsi qu’Alexia, professeur stagiaire, ont dégusté un repas après que les auteurs ont expliqué fièrement qu’ils en étaient à l’origine.

Beaulieu-sur-Layon. À l’école Saint-Louis, on expérimente en ateliers

Ouest-France

Publié le 27/11/2023 



À l’école Saint-Louis, des petites mains expérimentent le principe des sables mouvants. 

Que ce soit dans le domaine du sport ou bien celui de la science, les élèves de l’école Saint-Louis ont, en cette fin d’année, l’occasion d’expérimenter et de découvrir. 

Jusqu’aux vacances de Noël, une initiation au tennis de table leur est proposée à la salle de sport de la commune. Pendant trois séances, un animateur leur fera vivre différents ateliers autour de cette discipline, et les enseignantes organiseront, elles aussi, des activités afin de poursuivre cette découverte.

Pour compléter ce programme de fin d’année, l’école Saint-Louis a accueilli des étudiants de l’IRSS d’Angers (Institut régional sport et santé) venus proposer des expériences aux élèves (classes de la grande section jusqu’au CM2).

Les écoliers ont découvert la théorie de dépression et d’aspiration, le principe utilisé par les avions.

Ils ont ensuite tenté de comprendre comment volait un frisbee en constatant que la puissance et la rotation étaient nécessaires pour le vol en créant de l’inertie.

Les plus jeunes ont, quant à eux, créé la sensation des sables mouvants en mélangeant de la farine de maïs et de l’eau. Un plaisir partagé par tous les enfants tout en découvrant, cherchant, manipulant la matière lors de ces ateliers.

Beaulieu-sur-Layon. L’école Saint-Louis a plongé dans la musique

Le Courrier de l'Ouest - Publié le 01/11/2023 

À l’école Saint-Louis, les élèves des classes de GS-CP et de CE1-CE2 ont participé à un atelier musical proposé par la compagnie Atelier de papier. Les écoliers ont ainsi découvert les cordoniums apportés par la compagnie, ont fait vibrer les cordes de l’instrument puis ont posé dessus différents objets comme des noix, de l’aluminium, des coquillages afin de créer des sons. Chaque groupe a ensuite présenté son concert aux autres. À la suite de cet atelier, les deux classes sont allées à Brissac pour écouter le concert de Manu Galure. Cet artiste joue également avec les cordes de ses pianos en y posant ou en frottant différents objets.  C’étaient de riches expériences musicales pour les élèves , conclut Emmanuelle Meunier, enseignante. 

Les écoliers expérimentent les cordoniums. | CO 

Beaulieu-sur-Layon. Saint-Louis plus belle grâce à des plantations

Le Courrier de l'Ouest - Publié le 20/10/2023


L’année dernière, lors d’un conseil des délégués de classe, les élèves ont demandé que leur cour soit embellie et fleurie. À la rentrée, Charles, Josselin et Valentin ont pris en main ce projet. Pendant trois semaines, ces jardiniers ont apporté graines, fleurs, plantes pour agrémenter les bacs du potager. Ils ont également préparé les jardinières présentes dans la cour. Avec l’aide du fleuriste de la commune qui a fourni des plantes, les garçons ont pu guider et enseigner aux autres classes comment planter dans les jardinières.

"Ces trois semaines ont été riches en échanges et en partage de compétences et connaissances. Les enfants de l’école sont ravis de voir leur cour avec de belles jardinières. Bravo à nos trois jardiniers" , se réjouit Emmanuelle Meunier, une des enseignantes de l’école.

Charles, Josselin et Valentin, jardiniers de l’école Saint-Louis repèrent les plants avant de les mettre en terre. | CO 

Beaulieu-sur-Layon. Une semaine sur le thème du partage à Saint-Louis

Ouest-France - Publié le 03/10/2023 

Les élèves des quatre classes de l’école Saint-Louis ont vécu une semaine dédiée à la thématique : Sois sport, écoute ton corps. 

Commencée mardi 19 septembre par l’interprétation commune du chant de l’année, la semaine s’est poursuivie par la cérémonie des binômes de parrainage qui a permis aux plus grands de faire connaissance avec leurs filleuls avant de démarrer une belle complicité. La semaine s’est terminée à la salle de sport de Beaulieu-sur-Layon, par une activité collaborative autour des jeux olympiques. « Une matinée riche en coopération et partage afin de lancer notre année sur le thème du sport », se félicite Emmanuelle Meunier, enseignante de l’école Saint-Louis. 

Beaulieu-sur-Layon. Rentrée sportive à l’école Saint-Louis

Courrier de l'Ouest - Publié le 30/09/2023

Jeu collaboratif à la salle de sport. | CO 


Quoi de plus évident que de s’inspirer des Jeux olympiques à venir pour illustrer le fil conducteur de l’année, dédié au sport. L’équipe enseignante de l’école Saint-Louis a organisé quelques temps forts pour donner le ton de la rentrée scolaire. 


Mardi 19 septembre, les élèves des quatre classes de l’école se sont retrouvés sur la cour de récréation pour chanter ensemble le chant de l’année en lien avec le thème « Sois sport, écoute ton corps ! ». Ce fut également l’occasion de créer les binômes de parrainage. 

Vendredi 22 septembre, les binômes de classe sont allés à la salle de sport pour faire une activité collaborative autour des jeux olympiques. 

Beaulieu-sur-Layon. Semaine caritative à l’école Saint-Louis

Courrier de l'Ouest - Publié le 14/04/2023

Les écoliers dessinent pour les enfants hospitalisés. | CO 

"En cette semaine sainte, nous avons décidé d’apporter notre soutien à l’association Des Ballons pour grandir", explique Stéphanie Bouet, directrice de l’école Saint-Louis.

Lundi matin, Michaël Gaudicheau, l’un de ses membres, est venu à l’école pour présenter l’association, née il y a deux ans, et située à Saint-Aubin-de-Luigné. Ses objectifs sont de collecter des dons pour faire avancer la recherche contre les cancers de l’enfant, d’améliorer le quotidien des enfants malades, des familles et des équipes médicales, de sensibiliser aux cancers pédiatriques.

Les enfants ont posé beaucoup de questions, touchés par l’histoire que Michaël a racontée. Ensuite, en binôme de parrainage, les écoliers ont réalisé des cartes à offrir aux enfants hospitalisés.  Ils n’ont pas la chance que nous avons d’être en bonne santé, nous voulions leur montrer que nous pensions à eux , poursuit la cheffe d’établissement.

Vendredi 7 avril, afin de réunir de l’argent à donner à l’association, l’école a fait une opération « bol de riz », aidée par des parents d’élèves. De l’avis de tous,  un moment de partage super-sympa et l’occasion dans les classes d’aborder le thème de la générosité.

Beaulieu-sur-Layon. La solidarité à l’honneur à l’école Saint-Louis

Ouest-France - Publié le 12/04/2023

Les enfants remettent le chèque à Carine Chouviat, fruit de l’opération bol de riz au profit de l’association Des ballons pour grandir | OUEST-FRANCE 

À l’occasion de la Semaine sainte, l’école Saint-Louis a décidé d’apporter son soutien à une association locale intitulée Des ballons pour grandir, une semaine où les enfants ont pu rencontrer les membres de l’association qui leur ont expliqué son histoire.

Née il y a deux ans à Saint-Aubin-de-Luigné, l’association Des ballons pour grandir œuvre pour récolter des dons afin de faire avancer la recherche sur les cancers des enfants et soutenir les familles dans leur combat. Touchés par l’histoire qui leur a été racontée, lundi, sur cette association, les enfants ont décidé de réaliser des cartes à offrir aux enfants hospitalisés. La semaine s’est terminée par une opération bol de riz afin de récolter des fonds pour l’association.

Stéphanie Bouet, chef d’établissement, a souligné que ce moment de partage fut l’occasion, dans les classes, d’aborder le thème de la générosité.

Un chèque de 483 € a été remis à Carine et Éric Chouviat, membres fondateurs de l’association et parents d’un enfant emporté par un cancer.

Beaulieu-sur-Layon. S’essayer à l’écriture avec une scénariste

Courrier de l'Ouest - Publié le 23/03/2023

Une journée particulière a eu lieu à l’école Saint-Louis vendredi 10 mars. La rédaction n’a pas pris la forme habituelle. Les élèves de CE et CM ont eu pour guide, non pas leur enseignante mais Séverine de la Croix. Cette auteure-scénariste est venue des Pyrénées pour leur livrer les secrets de l’écriture. L’auteure a tout d’abord présenté l’univers du livre et sa fabrication : coloriste, éditeur, livre jeunesse, BD ou manga.

La pollution des mers et le danger pour les animaux

S’inspirant de son ouvrage sur la protection des océans, elle a ensuite demandé aux écoliers de rédiger un texte sur un animal marin, assorti d’un dessin, dans le cadre du contrat local d’éducation artistique.  C’est plus difficile de créer un texte et un dessin, en essayant d’imaginer ce que le scénariste propose , explique Séverine de la Croix. Pour beaucoup, en lisant leur prose devant leurs camarades, ils ont décrit des animaux aux superpouvoirs, des solutions imaginaires pour résoudre la pollution des mers et le danger pour les animaux, voire en faisant appel au surnaturel ou à la magie.

Nina a raconté l’histoire d’un jeune dauphin. | CO 

Beaulieu-sur-Layon. Une scénariste à la rencontre des écoliers de Saint-Louis

Ouest France - Publié le 15/03/2023

Jeudi et vendredi, la scénariste Séverine de La Croix a fait découvrir aux écoliers son univers, ici ceux de la classe de CM. | OUEST-FRANCE 

Jeudi et vendredi, l’école Saint-Louis a accueilli la scénariste Séverine de La Croix, spécialisée dans les albums jeunesse et les bandes dessinées. Venue tout droit des Pyrénées où elle vit, elle a fait découvrir son univers aux écoliers, dans le cadre du projet d’année autour de la création artistique et de la protection des océans.


« J’interviens sur deux axes qui me passionnent : mon métier de scénariste que je présente aux enfants en leur faisant comprendre en quoi il consiste, et la protection des océans, thème développé dans mon livre Mission océan, qui apprend à la jeune génération les gestes pour protéger le monde marin, indique Séverine de La Croix. J’ai été surprise du niveau de la prise de conscience des élèves, qui m’ont paru très intéressés. »


Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du contrat local d’éducation artistique. Porté par l’État, celui-ci vise à rendre accessible au plus grand nombre les pratiques artistiques.


Quatre jours de découverte hors de l’école pour les jeunes

Courrier de l'Ouest - Publié le 18/02/2023

Les enfants se sont notamment essayés au poney à l’envers. | CO 

Inscrite comme un moment fort dans le projet de l’année, la classe découverte de l’école Saint-Louis a emmené les élèves, de la grande section au CM2, jusque dans la Vienne, du lundi 6 au jeudi 9 février. Ces journées ont été principalement axées sur le cirque, les écoliers ont pu s’essayer à différentes techniques lors d’ateliers jonglage, acrobatie, voltige, et trapèze.  "J’ai bien aimé le cirque, avec le tissu quand on pouvait se mettre la tête à l’envers dedans" , témoigne un des jeunes participants.  "J’ai adoré l’atelier cirque car c’était amusant de se tenir debout sur la boule" ​, raconte un autre, visiblement conquis. Une course d’orientation et une randonnée en poney étaient également au programme.  "Enfants et adultes sont ravis de cette semaine, beaucoup d’ingrédients y ont contribué : la météo ensoleillée, la qualité des activités vécues avec des intervenants qualifiés, l’enthousiasme des enfants. Ce projet avait pour objectif de développer l’estime de soi chez les enfants", précise Stéphanie Bouet, la directrice de l’école Saint-Louis. "Parallèlement à cet objectif prioritaire, les encouragements entre les enfants, les félicitations des uns et des autres, la solidarité qui s’est développée entre eux pour dépasser les obstacles dans les activités mais aussi dans la vie quotidienne, font de cette expérience de classe découverte une vraie richesse."  

PUBLICATION DU Lundi 16 JANVIER 2023  OUEST FRANCE

article Ouest France.jpg

PUBLICATION DU 15 JANVIER 2023 

COURRIER DE L'OUEST

Les élèves de l’école Saint-Louis s’initient au tennis de table

Le Courrier de l'Ouest

Publié le 21/12/2022 

Les écoliers de CM1, CM2 et l’éducateur Jean-Baptiste Poirier. CO

Depuis plusieurs années, l’école Saint-Louis tisse des partenariats avec des comités sportifs du Maine-et-Loire. Cet automne, les écoliers ont bénéficié de cinq séances de sensibilisation au tennis de table, réparties selon les tranches d’âge.  Pour les plus jeunes, comme les maternelles, il s’agit de manipulation avec une balle ou d’exercice d’habileté avec une cible à atteindre , explique Jean-Baptiste Poirier, éducateur sportif du comité départemental. Pour cette session, trois se font en présence d’un éducateur, deux avec l’enseignante.  Nous avons un partenariat avec l’Union générale du sport de l’enseignement catholique. Cela permet de faire découvrir des sports aux élèves, avec un accompagnement spécifique et technique de qualité. Ici, c’est possible parce qu’il y a un club de tennis de table qui nous installe et prête les tables , explique Stéphanie Bouet, directrice de l’établissement. Prochainement, ce sera du hockey sur gazon, du badminton et du hand-ball.


À noter, une matinée portes ouvertes à l’école Saint-Louis samedi 28 janvier, avec des ateliers découverte et un parcours de motricité pour les maternelles.

L’automne a résonné à l’école Saint-Louis

Courrier de l'Ouest - Publié le 27/09/2022

Plutôt que de fêter la rentrée dans les premiers jours d’école, l’équipe pédagogique de l’école Saint-Louis préfère organiser une fête d’automne. Nous préférons attendre un peu, que les enfants puissent s’impliquer dans la préparation », explique Stéphanie Bouet, directrice de l’école. 

Les écoliers exécutent une chorégraphie pour leurs parents. 

Cette année, le thème choisi est « A fond l’expression ». Pour l’illustrer, les écoliers ont réalisé des décorations de land art, à l’aide de divers végétaux glanés ici ou là : marrons, feuilles, pommes de pin ou fleurs. Ils ont travaillé en binôme, un plus jeune parrainé par un plus grand. Invités à partager ce moment, les parents ont pu découvrir les créations, posées sur le sol, dès le portail franchi.  Ce thème concernera toutes les formes d’expression : art, danse, chant, écrit. Cela contribue à développer l’estime de soi et à chacun de trouver son bien-être , prédit la directrice. Les enfants ont d’abord chanté pour les parents, avant d’exécuter une chorégraphie en musique. 

Beaulieu-sur-Layon. À l’école, 500 € récoltés pour les réfugiés ukrainiens

Ouest-France - Publié le 06/04/2022 

Le repas bol de riz sur la cour de l’école 

Saint-Louis. 

Les élèves de l’école Saint-Louis, à Beaulieu-sur-Layon, ont vécu lundi un moment spécial de retrouvailles et de partage. Moment particulier car, depuis la rentrée scolaire et à cause des risques sanitaires, ce brassage n’avait pas pu avoir lieu.

Et c’est pour venir en aide aux Ukrainiens, par l’intermédiaire de l’association Anjou-Lviv, que ce temps fort a été organisé comme l’explique Stéphanie Bouet, chef de l’établissement : « Les enfants ont été sensibles au sort des enfants ukrainiens qui ont dû tout quitter pour fuir la guerre. Le projet de vivre une matinée exceptionnelle, placée sous le signe de l’espérance, a été applaudi par les enfants, des plus petits aux plus grands. »

Quatre ateliers ont été animés sur ce thème : atelier artistique (peinture d’un cœur aux couleurs de l’Ukraine), danse (chorégraphies ukrainiennes), langue orale et écriture (slogans, mots croisés, etc.). Pour conclure la matinée, un partage du bol de riz sur la cour de l’école a été organisé avant que ne soit dévoilé le montant de la récolte des fonds, pour partie grâce au montant du repas offert par les familles : 505,60 €, qui seront remis à l’association Anjou-Lviv.

Beaulieu-sur-Layon. L’école Saint-Louis à l’heure ukrainienne

Le Courrier de l'Ouest - Publié le 13/04/2022

Les écoliers de l’école Saint-Louis fiers de leur solidarité avec l’Ukraine. 

Mardi 29 mars, un représentant d’Anjou Lviv est venu présenter à l’école Saint-Louis cette association en lien avec une école de danse de la ville de Lviv, située à l’ouest de l’Ukraine.

Face à l’actualité dramatique qui dévaste l’Ukraine, l’association se mobilise pour venir en aide au pays par l’intermédiaire de leurs connaissances dans cette école de danse. Certaines familles sont par exemple accueillies en France.

Les écoliers ont été sensibles au récit de l’intervenant, notamment à propos des enfants. Avec beaucoup de simplicité teintée d’inquiétude, il a répondu à leurs questions.  Nous avions décidé de vivre une matinée exceptionnelle à l’école, placée sous le signe de l’espérance. Pour la première fois de l’année scolaire, les enfants de toutes les classes étaient mélangés pour vivre quatre ateliers , témoigne Stéphanie Bouet, cheffe d’établissement. Le plaisir des « retrouvailles » a été partagé par tous. Ils ont vécu différents moments : pour l’atelier artistique, un cœur peint aux couleurs de l’Ukraine, la danse en s’essayant aux chorégraphies ukrainiennes, la langue orale en apprenant à dire « salut », « oui », « non » en ukrainien et un atelier d’écriture autour du thème de la solidarité.  La matinée s’est conclue par un bol de riz sur la cour sous un beau ciel bleu. 505,60 € ont été récoltés. Un vrai beau moment partagé , conclut Stéphanie Bouet.

Beaulieu-sur-Layon. Classe en extérieur pour les élèves de l’école Saint-Louis

Ouest-France - Publié le 19/02/2022

Les élèves de l’école Saint-Louis lors d’une activité en extérieur. 

L’école Saint-Louis dresse un premier bilan de ses activités. Avec comme thème de l’année Les petits chercheurs en herbe, les 77 élèves de l’école ont revêtu un costume de scientifique comme l’explique Stéphanie Bouet, chef d’établissement : « Le thème de l’année guide les choix pédagogiques des enseignants des quatre classes de l’école. Susciter la curiosité des enfants, développer leurs capacités à observer, à expérimenter, enrichir leurs connaissances : toutes ces orientations sont au service de la compréhension du monde qui les entoure. »

Dans la lignée de cette démarche, l’équipe pédagogique a décidé de s’engager dans l’expérience de la classe au dehors.

Le soutien d’intervenants de la LPO (Ligue de protection des oiseaux) apporte une plus-value à l’expérience.

« Une enseignante spécialisée vient en soutien une demi-journée par semaine pour coanimer des interventions et nous avons développé des partenariats avec les comités sportifs du département pour permettre aux enfants de vivre des initiations en tennis de table, athlétisme, volley, badminton ou bien randonnée », poursuit-elle.

Pour présenter toutes ces informations, un temps d’échanges est proposé lors des prochaines portes ouvertes.

Samedi 26 février 2022, portes ouvertes, de 9 h 30 à 11 h 30. École Saint-Louis, 12 ter, rue du Moulin-des-Cinq à Beaulieu-sur-Layon.

Beaulieu-sur-Layon. La recherche à l’honneur à l’école Saint-Louis

Le Courrier de l'Ouest - Publié le 21/09/2021

« Les petits chercheurs », voici l’intitulé du thème d’année que les 77 élèves de l’école Saint-Louis ont découvert le jour de la rentrée à partir de plusieurs indices. La démarche scientifique est à l’honneur. Comme fil rouge de l’année, de septembre 2021 à mai 2022, les élèves vont suivre la mission Antarctique 2.0°C pilotée par un groupe de six étudiants chercheurs. Sensibiliser à la préservation des écosystèmes marins et littoraux en Atlantique et en Antarctique est l’un des enjeux de cette expédition.

Création d’une classe dehors

Parallèlement, l’équipe pédagogique s’est rapprochée des intervenants de la LPO (Ligue de protection des oiseaux) pour mettre en place « la classe dehors ». L’idée est de tirer parti des richesses du patrimoine local pour apprendre, sortir de la classe pour faire des mathématiques, du français, des arts plastiques, en s’appuyant sur ce que nous offre notre environnement. Il s’agit là de donner du sens aux apprentissages au-delà des murs de la classe », prévoit Stéphanie Bouet, nouvelle cheffe d’établissement. Des animations nature viendront agrémenter les découvertes d’apports plus « experts ».

Au fil de l’année, des défis vont être proposés aux enfants : ils auront à leur tour l’occasion d’expérimenter la démarche scientifique. L’équipe pédagogique est composée d’Hélène (GS-CP), Fabienne (CM1-CM2), Stéphanie (CE1-CE2), Magali (enseignante spécialisée), Françoise (ASEM), Virginie (PS-MS) et Angélique (CE1-CE2).

Debout de gauche à droite, Hélène, Fabienne, Stéphanie et Magali, assises Françoise, Virginie et Angélique 

Beaulieu-sur-Layon. Une nouvelle directrice à l’école Saint-Louis

Ouest-France - Publié le 06/09/2021

L’école Saint-Louis a fait sa rentrée avec une nouvelle directrice à sa tête, Stéphanie Bouet. Auparavant, elle enseignait à l’école Saint-Joseph de Saint-Lambert-du-Lattay. Elle remplace Sophie Rousseau, partie poursuivre ses fonctions de directrice à Mozé-sur-Louet.

Avec 77 élèves, l’établissement a pu maintenir ses quatre classes. « C’est un effectif favorable à un accueil de qualité, précise Stéphanie Bouet. Cette année, le thème portera sur les sciences et les petits chercheurs. Ce sera une ouverture sur les grandes questions relatives à la nature, aux défis scientifiques du futur avec, pour fil rouge, la mission Antarctique 2,0 °C, qui doit débuter prochainement. Nous prévoyons également une collaboration avec la LPO (Ligue de protection des oiseaux) d’Angers, qui a déjà l’habitude d’intervenir sur le site du Pont-Barré, tout près d’ici. Nous avons la chance de bénéficier d’un environnement local d’exception et nous comptons nous appuyer sur cette ressource. Nous aimerions aussi pouvoir régulièrement faire la classe en extérieur. »

L’équipe de sept enseignants, dont une personne spécialisée, reste stable, tout comme le rythme scolaire de quatre jours par semaine. La prise en charge des enfants pour la cantine et les temps périscolaires est assurée par la commune.